C'était il y a quelques mois,

l'été déjà bien avancé

nous offrait ce jour-là

un ciel gris-blanc,  

IMG_3997

 

et une ardeur... féroce ! 

Mais cette balade, nous avons envie de la faire

depuis quelques temps déjà

et puis nous savons bien

que le ciel se contentera de menaces...

 

IMG_3981_2

 

Une note fraîche,

un doux murmure...

 

DSC01363

 

c'est le canal que côtoie le sentier

 

DSC01368_2

 

jusqu'à s'y confondre parfois...

 

DSC01364_2

 

Il faut bientôt enlever ses baskets,

voilà le passage préféré des enfants ! 

 

DSC01371_2

 

Les pieds dans l'eau,

les mains tatonnant la pierre

pour ne pas se cogner...

 

DSC01375_2

 

 Nous avançons quelques minutes dans le noir

                                                        avant de retrouver la lumière...

 

DSC01406_2

 

Inutile de se chausser,

voilà le deuxième tunnel !

 

DSC01378_2

 

C'est un peu plus long cette fois

mais à mi parcours,

une ouverture naturelle

fait entrer un peu de ciel...

 

DSC01383_2

 

 Maintenant

 il faut  s'accroupir,

le tunnel est étroit et bas

 

DSC01382_3 

 

Les enfants sont loin devant

mais leurs cris de joie mélés de peur

courrent encore

le long de la pierre...

 

DSC01385_2

 

Un instant la ravine s'ouvre

sur la petite station balnéaire

bleue et blanche

des "Roches noires"

écrasée de soleil...

 

DSC01405_2

 

tandis qu'ici, nous sommes de plus en plus

entourés de vert...

 

DSC01403_2

 

J'aime cet endroit, j'y suis venue,

plusieurs fois,

et toujours face à ce passage

me viennent à la mémoire ces vers 

de Leconte Delisle :

"Perdu sur la montagne, entre deux parois hautes,

Il est un lieu sauvage, au rêve hospitalier,

Qui dès le premier jour, n'a connu que peu d'hôtes ;

Le bruit n'y monte pas de la mer sur les côtes,

Ni la rumeur de l'homme : on y peut oublier."

 

DSC01408_2

 

La prochaine fois je vous emmène de l'autre côté...

Leeloo_bar063